Si vous voyez cette page,
cliquez ici pour accéder à la nouvelleversion de notre site...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

medievaux médiéval Compagnie : Présentation

"L'Arche en sel" est une compagnie de spectacles de rue créée en août 2000.
Avec ses déambulations aux multiples personnages, elle participe à l'imaginaire collectif.


A travers ses spectacles de feu, elle contribue à la mise en valeur du patrimoine culturel : des petites places de villages aux églises, des châteaux aux monuments chargés d'histoire ...
A vocation d'insertion professionnelle, elle soutient la dynamique de la formation artistique et la nécessité de l'emploi dans le domaine culturel.
.

 

 

 

Chroniques : Historique

La compagnie L'Arche en Sel est née en août 2000 de la rencontre de trois jongleurs : les deux premiers manipulant des bâtons, des sabres et de multiples objets enflammés, le troisième jonglant avec des boules de lumière.C'est au coeur des images que l'imaginaire a pris forme !
L'Arche en Sel met au point sa première création "L'Arche, images" : deux mois de tournée en Bretagne et dans le Périgord pour 38 représentations …
Après beaucoup de repos, l'aventure a continué… mais avec un peu plus de marins et des voiles plus solides !
Dès la fin de saison, L'Arche en Sel s'installait à "la caserne".

En juillet et en août 2002, une nouvelle création, "Les enfants de Taranis", parcourait les routes de France : 2 mois de tournée pour 35 représentations... avec plus de succès que l'année passée.
Cette année 2002 reste marquée par la rencontre du groupe "les derniers trouvères" et de leur première participation au spectacle "les enfants de Taranis".

troupe

En 2007, la compagnie repart sur un plus petit effectif avec des spectacles à 4 artistes.
Elle met plus particulièrement l'accent sur la féerie, avec une nouvelle création : "KER IS, la cité d’en bas".   
En septembre, c'est la fin des financements emplois jeunes. Voici enfin venu le temps de l'intermittence !

 

En rentrant début septembre, L'Arche en Sel obtenait deux postes d'emploi jeune... Après deux ans de spectacles amateurs, la structure pouvait enfin devenir professionnelle !
Un an plus tard : le 27 septembre 2003, la caserne fermait ses portes.
En octobre, L'Arche en Sel transférait ses bureaux au 12 allée des petits pains, dans la maison de quartier de Cergy-St-Christophe.
Une antenne administrative était installée à Bordeaux.

Les saisons 2003 et 2004 furent riche de spectacles, mais fin de saison 2004, Patator et Bélisama ont choisi de partir vers d’autres horizons, mettant ainsi fin au spectacle "les enfants de Taranis".
Au passage, un grand merci à eux pour tous ces moments partagés !

En 2005, changement de cap : direction Bordeaux !
Un nouveau spectacle de 10 artistes se met en place, "Les enfants de la lande" avec la participation du groupe de musique "Légende la lune" et de la compagnie "ODC". Financée par la mesure 10B du FSE, cette création avait notamment pour objectif l'insertion culturelle par l'emploi et devait permettre à des artistes en situation précaire de pouvoir vivre de leur métier. Pour développer l'antenne aquitaine et dans cette même volonté d'insertion professionnelle, "l'Arche en sel" a embauché en CAE une chargée de diffusion, un régisseur et un intervenant artistique.

En 2006, "l'Arche en Sel" a effectué plus de 60 jours de représentations dont 8 spectacles "Les enfants de la lande". Six artistes ont ainsi obtenu leur statut d'intermittent et les CAE poursuivent leur insertion professionnelle.

 

 

medieval

l'Arche-en-sel : présentation et histoire

animation de marché, festival ou carnaval

jongleurs et échassiers, cracheurs de feu

spectacles medievaux, fetes en tous genres

une troupe aux multiples facettes

saltimbanques et troudabours pour le plaisir de tous les âges